S’il vous arrive de renoncer à utiliser la vidéo marketing pour une raison ou autre dans le cadre de votre communication, cet article est fait pour vous ! La vidéo est tout simplement le média le plus efficace : elle est irremplaçable. Nous allons ici débunker quelques-unes des croyances que nous entendons souvent pour libérer vos freins. Ha oui, on a failli oublié : la 4e va vous étonner…

1 -La vidéo, c’est trop cher

NON.  Pas besoin de dépenser le budget d’une écurie hollywoodienne pour vos vidéos marketing : il suffit de faire preuve d’inventivité. Inspirez-vous, par exemple, des micro-influenceurs qui engagent leurs communautés avec des vidéos souvent tournées depuis un smartphone. Ou encore sur ces commerciaux qui s’enregistrent depuis la caméra de leur d’ordinateur pour faire le bilan d’un rendez-vous et l’envoyer à leur client.

La valeur de votre vidéo se situe aussi et surtout dans le message et dans l’intention : faites-vous comprendre, faites vous entendre… 😉

5 mythes vidéo marketing

2 – La vidéo, c’est trop dur à créer

NON, NON et NON. Un discours et un script un minimum préparés et c’est parti ! Commencez simplement, avec un smartphone ou la caméra de votre ordinateur. L’improvisation donnera un côté spontané que vous n’auriez pas en lisant un texte.

Eh oui, ne vous sous-estimez pas, car vous faites un super travail d’acteur quand il s’agit de votre entreprise ou de vos services. Pour la suite, avec un peu d’inventivité et un travail de préparation plus élaboré, vous pouvez tout imaginer : stop motion, infographies en motion design… Surtout, n’ayez pas peur d’essayer ! C’est comme cela que vos contenus deviendront de plus en plus qualitatifs.

3 – La vidéo, c’est juste pour obtenir plus de leads

PAS DU TOUT ! La vente n’est pas le seul but final d’une vidéo, même si c’est en effet très souhaitable dans de nombreux cas. Vous pouvez, par exemple, l’utiliser à des fins d’image de marque, pour une bonne cause si vous représentez une ONG, pour de la formation, ou simplement pour une bonne intention, comme souhaiter la bonne année.

Enfin, si la vidéo peut s’avérer très efficace pour booster les taux de clics sur une campagne mails ou augmenter le temps de visite sur vos sites, elle encourage également le partage sur les réseaux sociaux. Pratique ! 

4 – Dans l’internet, personne ne verra ma vidéo marketing

FAUX ! Tout dépend de la façon dont vous diffusez votre contenu. 300 heures de vidéos sont uploadées sur YouTube chaque minute. Peut-être n’avez-vous pas choisi le canal de diffusion idéal…? En utilisant la plateforme vidéo adéquate – plus axée marketing et B2B – vous n’aurez aucun mal à rapidement avoir de la visibilité.

Il devient de plus en plus important de travailler le référencement de votre vidéo. A l’aide de quelques métadonnées ajoutées directement depuis votre plateforme vidéo marketing, vous pourrez devenir visible auprès de vos cibles et prospects sur des recherches et mots-clefs prédéfinis en amont.

5 – Dur-dur de mesurer l’impact de mes vidéos

Sans doute, si, comme nous l’évoquions au dessus, vous utilisez YouTube ou votre WordPress pour héberger vos vidéos… Ces derniers ne vous donnent que très peu d’outils d’analyse pour mesurer leur impact.

Une plateforme de vidéo marketing, en plus d’héberger vos vidéos, vous aide à réaliser pleinement cette analyse complète : quels sont les moments que les utilisateurs passent, ceux qu’il regardent plusieurs fois, ceux où ils quittent la vidéo , etc ?

De plus, couplée à votre CRM ou logiciel de marketing automation, elle vous permet de voir les contenus visionnés par votre audience. Idéal pour créer de nouvelles vidéos dans les thématiques les plus recherchées…

Afin de donner plus de visibilité et mieux analyser la performance de vos vidéos, Diaphonics propose désormais un nouveau service de player augmenté. Vous êtes intéressés, pas vrai ?